Anne-​Marie Trechs­lin. Pentecôte

Gré­go­rien, Ve­ni Sancte Spi­ri­tus
Scho­la de la ca­thé­drale de Fri­bourg /​CH

Anne-​Marie Trechs­lin (1927 -2007)
Pen­te­côte
Bible en­lu­mi­née, col­lec­tion privée 

Ac 2, 1-​4
1 Le jour de la Pen­te­côte étant ar­ri­vé, ils se trou­vaient tous en­semble dans un même lieu, 2 quand, tout à coup, vint du ciel un bruit tel que ce­lui d’un violent coup de vent, qui rem­plit toute la mai­son où ils se te­naient. Ils virent ap­pa­raître des langues qu’on eût dites de feu ; elles se par­ta­geaient, et il s’en po­sa une sur cha­cun d’eux. 4 Tous furent alors rem­plis de l’Es­prit Saint et com­men­cèrent à par­ler en d’autres langues.


Ve­ni Sancte Spi­ri­tus
et emitte cae­li­tus
lu­cis tuae radium.

Ve­ni pa­ter pau­pe­rum,
ve­ni da­tor mu­ne­rum,
ve­ni lu­men cordium.

Conso­la­tor op­time,
dul­cis hospes ani­mae,
dulce re­fri­ge­rium.

In la­bore re­quies,
in aes­tu tem­pe­ries,
in fle­tu solacium.

O lux bea­tis­si­ma,
reple cor­dis in­ti­ma
tuo­rum fidelium.

Sine tuo nu­mine
ni­hil est in ho­mine,
ni­hil est innoxium.

La­va quod est sor­di­dum,
ri­ga quod est ari­dum,
sa­na quod est saucium.

Flecte quod est ri­gi­dum,
fove quod est fri­gi­dum,
rege quod est devium.

Da tuis fi­de­li­bus
in te confi­den­ti­bus
sa­crum septenarium.

Da vir­tu­tis me­ri­tum,
da sa­lu­tis exi­tum,
da per­enne gau­dium.
_​_​_​

Viens, Esprit-​Saint, en nos cœurs,
et en­voie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres,
viens, dis­pen­sa­teur des dons,
viens, lu­mière de nos cœurs.

Conso­la­teur sou­ve­rain,
hôte très doux de nos âmes
adou­cis­sante fraîcheur.

Dans le la­beur, le re­pos,
dans la fièvre, la fraî­cheur,
dans les pleurs, le réconfort.

O lu­mière bien­heu­reuse,
viens rem­plir jus­qu’à l’in­time
le cœur de tous tes fidèles.

Sans ta puis­sance di­vine,
il n’est rien en au­cun homme,
rien qui ne soit altéré.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
gué­ris ce qui est blessé.

As­sou­plis ce qui est raide,
ré­chauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

A tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient
donne tes sept dons sacrés.

Donne mé­rite et ver­tu,
donne le sa­lut fi­nal,
donne la joie éternelle. 

> Bio­gra­phie
> Mi­nia­tures