Athanase d’Alexandrie. L’unité dans la Trinité

Il nous faut vénérer un seul Dieu dans la Trinité, et la Trinité dans l’unité, sans confondre les personnes ni séparer la substance. Car autre est la personne du Père, autre celle du Fils, autre celle de l’Esprit-Saint. Et pourtant le Père, le Fils et l’Esprit-Saint sont un dans la divinité, égaux dans la gloire, coéternels dans la majesté.

Athanase d’Alexandrie. Le Verbe dans sa création

La nature des êtres créés, venant du néant, est passagère, faible, mortelle. Mais le Dieu de l’univers est par nature bon et excellent; c’est pourquoi il aime les hommes. Un être bon ne saurait porter envie à quiconque. Aussi ne jalouse-t-il personne, mais il veut que tous existent, de façon à pouvoir leur montrer son amour.

Saint Augustin. Le dessein de Dieu

Dieu a fixé un temps pour ses promesses, et un temps pour accomplir ce qu’il a promis. Le temps des promesses était le temps des prophètes, jusqu’à Jean Baptiste; mais à partir de celui-ci et jusqu’à la fin, c’est le temps d’accomplir ce qui a été promis.

1 2 3 8