Marc Chagall. La Traversée de la Mer Rouge

Olivier Messiaen, Les deux murailles d’eau, Jennifer Bate, orgue, Église de la Sainte-Trinité, Paris

Marc Chagall (1887-1985)
La Traversée de la Mer Rouge (1955)
Musée Marc Chagall, Nice

Ex 19, 14-25
14 Moïse descendit de la montagne vers le peuple. Il sanctifia le peuple; tous lavèrent leurs vêtements, 15 et Moïse dit au peuple : « Soyez prêts dans trois jours. N’approchez aucune femme. » 17 Le troisième jour, dès le matin, il y eut des coups de tonnerre, des éclairs, une lourde nuée sur la montagne, et une puissante sonnerie de cor; dans le camp, tout le peuple trembla. 17 Moïse fit sortir le peuple hors du camp, à la rencontre de Dieu, et ils restèrent debout au pied de la montagne. 18 La montagne du Sinaï était toute fumante, car le Seigneur y était descendu dans le feu; la fumée montait, comme la fumée d’une fournaise, et toute la montagne tremblait violemment. 19 La sonnerie du cor était de plus en plus puissante. Moïse parlait, et la voix de Dieu lui répondait. 20 Le Seigneur descendit sur le sommet du Sinaï, il appela Moïse sur le sommet de la montagne, et Moïse monta vers lui. 21 Le Seigneur dit à Moïse : « Descends et avertis le peuple de ne pas se précipiter pour voir le Seigneur, car beaucoup d’entre eux périraient. 22 Même les prêtres qui s’approchent du Seigneur doivent se sanctifier, de peur que le Seigneur ne s’emporte contre eux. » 23 Moïse répondit au Seigneur : « Le peuple ne peut pas monter sur la montagne du Sinaï, puisque, toi-même, tu nous as avertis en ces termes : Délimite la montagne et sanctifie-la. » 24 Puis le Seigneur lui dit : « Va, descends. Ensuite, tu remonteras, toi et Aaron avec toi. Quant aux prêtres et au peuple, qu’ils ne se précipitent pas pour monter vers le Seigneur, de peur que le Seigneur ne s’emporte contre eux. » 25 Moïse descendit vers le peuple et leur en fit part.


En 1948, Chagall met fin à son exil américain pour retourner vivre à Paris. Il reprend dès lors son travail sur la Bible, pour s’y consacrer pleinement à partir de son installation à Vence en 1950.

La composition de La Traversée de la Mer rouge est quasiment inchangée par rapport à la planche 34 des eaux-fortes ayant servi à l’illustration de la Bible, entreprise dès le début des années 1930.

Certes, la couleur enrichit l’œuvre : le bleu cobalt de la mer rouge couvre presque entièrement le tableau, tandis que les touches supplémentaires de rouge (les armées égyptiennes) et de jaune (Moïse) sur les éléments clés du tableau équilibrent la composition et la rendent plus expressive. Néanmoins, le véritable changement résulte dans l’ajout d’éléments qui étaient absents dans les projets : Chagall n’illustre plus simplement les récits, mais les commente et en étoffe le sens.

Quatre illustrations à gauche

chagalltraversee2   chagalltraversee3

David à la harpe, devant Jérusalem. La tradition juive considère David comme l’auteur de la poésie religieuse : 72 psaumes portent son nom. Plus largement, David représente l’élu de Dieu, modèle de tous les souverains. Après l’Exil, les Prophètes ne cesseront d’aviver l’espérance en la venue d’un nouveau David.
Le juif errant, solitaire et pensif, porte son fardeau sur les épaules et avec lui la mémoire de son peuple, en perpétuel exil.

chagalltraversee4   chagalltraversee7

Les amants rappellent le tableau de Rembrandt La fiancée juive.
Moïse étend sa main sur la mer, qui est ici en train de se refermer sur les Égyptiens, en rouge. Ses jambes qui émergent des eaux montrent la violence du mouvement des flots.

Deux illustrations à droite

chagalltraversee5   chagalltraversee6

Le Crucifié, avec en arrière plan un village en feu: motifs évoquant l’exil et la souffrance. L’association du motif du crucifié au thème de la Sortie d’Égypte illustre bien la démarche de l’artiste n’hésitant pas à faire s’entrechoquer références à la Première et à la Nouvelle Alliance, allusions aussi aux événements contemporains.
Un ange brandit la Torah. Il se situe au niveau de la colonne de nuée qui sépare le camp des Égyptiens et les Hébreux en fuite. Il figure ainsi l’Alliance entre Dieu et les enfants d’Israël.