Marc Chagall. La Création de l’homme

Olivier Messiaen, La Source de Vie, Jennifer Bate, orgue, Église de la Sainte-Trinité, Paris

chagallcreation

Marc Chagall (1887-1985)
La Création de l’homme (1956-1958)
Musée Marc Chagall, Nice


Gn 1, 26-29
26 Dieu dit : « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance. Qu’il soit le maître des poissons de la mer, des oiseaux du ciel, des bestiaux, de toutes les bêtes sauvages, et de toutes les bestioles qui vont et viennent sur la terre. » 27 Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, il les créa homme et femme. 28 Dieu les bénit et leur dit : « Soyez féconds et multipliez-vous, remplissez la terre et soumettez-la. Soyez les maîtres des poissons de la mer, des oiseaux du ciel, et de tous les animaux qui vont et viennent sur la terre. » 29 Dieu dit encore : « Je vous donne toute plante qui porte sa semence sur toute la surface de la terre, et tout arbre dont le fruit porte sa semence : telle sera votre nourriture. »


Le tableau est organisé en deux registres comme les tableaux d’autel classiques, ce qu’il devait être dans le projet d’origine pour la chapelle du Calvaire de Vence.

En haut, dans le ciel envahi de lumière jaune, un soleil tournoyant entraîne dans sa roue le peuple juif et des épisodes de l’histoire biblique. Le Christ en Croix en fait partie : ses reins sont ceints du châle que portent les Juifs dans la synagogue, il est pour Chagall le Juif sacrifié qui apparaît dans sa peinture avec les débuts de la Seconde Guerre mondiale.

Au registre inférieur,  un ange portant Adam abandonné dans ses bras émerge de l’océan primordial où Chagall a représenté les animaux, créés avant l’homme. Les traits de l’ange, comme le port du pantalon, soulignent l’identification de l’artiste avec celui-ci : il s’affirme ainsi comme créateur et porteur du message divin.