Chartres. La glorification de Marie

Ave maris stella, grégorien, Les Ambrosiniens

L’âme de Marie accueillie au ciel
> Cathédrale de Chartres, Portail nord, XIIIe s.

Jésus vient recueillir l’âme de sa Mère
Le Christ, entouré de deux anges, vient recueillir l’âme de Marie pour l’emmener au ciel. L’âme est représentée, comme de coutume, sous la forme d’un petit enfant, la mort étant une re-naissance.


Dormition de Marie
Cathédrale de Chartres Portail nord, XIIIe s.

La mort de Marie
La Vierge est étendue sur son lit de mort, entourée des douze apôtres qui, selon la tradition, auraient été miraculeusement transportés à son chevet. Jean se penche sur le corps de Marie, alors que l’on croit reconnaître saint Paul au pied du lit (dans l’iconographie, saint Paul est généralement reconnaissable à sa calvitie).


Ave maris stella,
Dei mater alma
atque semper virgo
felix caeli porta.

Sumens illud ave
Gabrielis ore
funda nos in pace
mutans Evae nomen.

Solve vincla reis
profer lumen caecis
mala nostra pelle
bona cuncta posce.

Monstra te esse matrem
sumat per te preces
qui pro nobis natus
tulit esse tuus.

Virgo singularis
inter omnes mitis
nos culpis solutos
mites fac et castos.

Vitam praesta puram
iter para tutum
ut videntes Jesum
semper collaetemur.

Sit laus Deo Patri
summo Christo decus
Spiritui sancto
Tribus honor unus.
Amen.

___

Salut, étoile de la mer,
mère nourricière du Fils de Dieu
et toujours vierge,
bienheureuse porte du ciel.

En recevant cet ave
de la bouche de Gabriel
et en changeant le nom d’Ève
établis-nous dans la paix.

Enlève leurs liens aux coupables.
Donne la lumière aux aveugles.
Chasse nos maux.
Nourris-nous de tous les biens.

Montre-toi notre mère.
Qu’il accueille par toi nos prières,
Celui qui, né pour nous,
voulut être ton fils.

Vierge sans égale,
douce entre tous,
quand nous serons libérés de nos fautes
rends-nous doux et disponibles.

Accorde-nous une vie innocente.
Rends sûr notre chemin
pour que, voyant Jésus,
nous nous réjouissions éternellement.

Louange à Dieu le Père,
gloire au Christ Roi
et à l’Esprit saint,
à la Trinité entière un seul hommage.
Amen.