Chartres. La glorification de Marie

Ave maris stella, grégorien, Les Ambrosiniens

> Cathédrale de Chartres
Portail nord, XIIIe s.

 

 

 

 

 

 

 

Jésus vient recueillir l’âme de sa Mère
Le Christ, entouré de deux anges, vient recueillir l’âme de Marie pour l’emmener au ciel. L’âme est représentée, comme de coutume, sous la forme d’un petit enfant, la mort étant une re-naissance.

 

La mort de Marie
La Vierge est étendue sur son lit de mort, entourée des douze apôtres qui, selon la tradition, auraient été miraculeusement transportés à son chevet. Jean se penche sur le corps de Marie, alors que l’on croit reconnaître saint Paul au pied du lit (dans l’iconographie, saint Paul est généralement reconnaissable à sa calvitie).