Paul Gauguin. Nature morte avec théière et fruits

Lili Boulanger, D’un matin de printemps, Roland Pidoux, violoncelle, Emile Naoumoff, piano

Paul Gauguin (1848-1903)
Nature morte avec théière et fruits (1896)
The Metropolitan Museum of Art, New york

Le marchand Vollard a demandé à Gauguin de lui fournir des tableaux de fleurs. Gauguin a traduit au moyen d’objets, d’un décor et de couleurs tropicales un modèle de nature morte essentiellement cézanien. Les mangues, la théière et le vase de forme exotique sont disposés sur un même plan en partie recouvert d’un torchon contre un fond de papier peint à fleurs stylisées. Les couleurs de Cézanne, ses bleus, ses verts et ses bruns y acquièrent la splendeur des tableaux tahitiens de Gauguin.