▷ Maître Eckhart. Les pauvres en esprit


Heureux sont les pauvres en esprit
car le royaume des cieux est à eux
(Mt 5, 3)

La béatitude ouvrit sa bouche de sagesse et dit : Heureux sont les pauvres en esprit car le royaume des cieux est à eux. Tous les anges et tous les saints et tout ce qui naquit jamais doit faire silence quand parle la sagesse du Père car toute la sagesse des anges et de toutes les créatures est une pure folie devant la sagesse insondable de Dieu. Celle-ci a dit que les pauvres sont heureux.

Il est deux sortes de pauvreté : une pauvreté extérieure, elle est bonne et il faut hautement la louer chez l’homme qui la pratique volontairement pour l’amour de Notre-Seigneur Jésus Christ, car lui-même l’a pratiquée sur terre. De cette pauvreté je ne veux pas parler davantage maintenant, mais il existe encore une autre pauvreté, une pauvreté intérieure, celle qu’il faut entendre par la parole de Notre-Seigneur quand il dit : Heureux sont les pauvres en esprit. Je vous prie d’être ainsi pour que vous compreniez ce discours. Car je vous dis, dans l’éternelle vérité : si vous n’êtes pas conforme à cette vérité dont nous voulons maintenant parler, vous ne pouvez pas me comprendre.

Certaines personnes m’ont demandé ce qu’est la pauvreté en elle-même et ce qu’est un homme pauvre. Nous voulons y répondre.

Est un homme pauvre celui qui ne veut rien, et qui ne sait rien, et qui n’a rien. […]

Si on me demandait ce qu’est un homme pauvre, qui ne veut rien, je répondrais : tout le temps que l’homme est tel que c’est sa volonté de vouloir accomplir la toute chère volonté de Dieu — cet homme n’a pas la pauvreté dont nous voulons parler, car cet homme a une volonté par laquelle il veut satisfaire à la volonté de Dieu et ce n’est pas la vraie pauvreté. Car si l’homme doit être véritablement pauvre, il doit être aussi dépris de sa volonté créée qu’il l’était quand il n’était pas. Car je vous dis par l’éternelle vérité : tout le temps que vous avez la volonté d’accomplir la volonté de Dieu et que vous avez le désir de l’éternité et de Dieu, vous n’êtes pas pauvres, car seul est un homme pauvre celui qui ne veut rien et qui ne désire rien.

Est un homme pauvre celui qui ne veut rien, et qui ne sait rien, et qui n’a rien.

Maître Eckhart (1260 – 1328), Sermon 52, extraits
> Biographie