Saint Jean Chrysostome. Honorer le Corps du Christ

Veux-tu honorer le Corps du Christ ? Ne commence pas par le mépriser quand il est nu. Ne l’honore pas ici avec des étoffes de soie, pour le négliger dehors où il souffre du froid et de la nudité. Car celui qui a dit « Ceci est mon corps » est le même qui a dit : « Vous m’avez vu affamé et vous ne m’avez pas nourri. » Quelle utilité à ce que la table du Christ soit chargée de coupes d’or, quand il meurt de faim ?

Saint Pierre Chrysologue. Les femmes au tombeau

L’Ange avait dit aux femmes : « Vite, allez dire à ses disciples : Il est ressuscité d’entre les morts. Il vous précède en Galilée : c’est là que vous le verrez. » (Mt 28,7) En disant cela, l’Ange ne s’adressait pas à Marie Madeleine et à l’autre Marie, mais, en ces deux femmes, c’est l’Église qu’il envoyait en mission, c’est l’Épouse que l’Ange envoyait vers l’Époux.

Olivier Clément. Christ est ressuscité

La seule nouvelle qui soit vraiment une bonne nouvelle pour l’homme, c’est le message des Apôtres transmis par l’Église : « Christ est ressuscité ! » Il est ressuscité et il nous ressuscite. Il est vivant au-delà de la mort, et tout en lui est déjà secrètement vivant.

Olivier Clément. Faire l’expérience du Ressuscité

On ne parle pas facilement de la Résurrection. Pas plus qu’on ne parle aisément de la vie, de l’amour, bref, de tout ce qui compte vraiment. La Résurrection, pour moi, ce n’est pas quelque chose, mais quelqu’un. Et ce quelqu’un, c’est Jésus Christ, vivant !
Ce qui m’intéresse en effet ce n’est pas uniquement ce qui s’est passé il y a deux mille ans. Mais ce qui se passe encore aujourd’hui.

Jean Daniélou. Le tombeau vide

Dans la résurrection, le Verbe de Dieu soustrait son humanité à la condition charnelle et la dérobe ainsi aux regards des hommes charnels. Mais comme c’est cette même humanité qui a été d’abord dans la condition charnelle et qui est maintenant dans la condition spirituelle, il est évident que ce passage doit laisser une trace dans le monde charnel.

Christian Duquoc. Le Vivant

Les récits évangéliques des apparitions sont des récits de communication. Avec un mort, aucune communication n’est plus possible : la mort est la cessation définitive de toute relation. Le mort peut vivre dans le souvenir, sa parole peut être source d’action.

François-Xavier Durrwell. Pâques, relations nouvelles

Le jour de Pâques inaugure une connaissance nouvelle, des relations encore inconnues s’établissent avec le Christ. Le premier effet de la résurrection, constaté par le disciple Jean dans son propre cœur, fut la foi : « Il vit et il crut. » C’est au fait de la résurrection qu’il crut; mais cette connaissance nouvelle constitua un apport essentiel à sa foi ancienne : il crut.

Paul VI. Déjà vivants !

La Résurrection du Christ est une réalité, et quelle réalité ! Notre doctrine : biblique, historique, théologique, liturgique, spirituelle, vous le savez, n’admet aucun doute touchant cet événement : Jésus-Christ est revenu réellement à la vie par une force divine.

Karl Rahner. Comme un volcan

Si le Christ est ressuscité, ce n’est pas pour quitter une bonne fois, et à jamais notre terre, ou pour renaître, à travers les douleurs de la mort, à la vie et à la lumière de Dieu, en laissant derrière lui, dans un vide désolé et sans espoir, le sombre sein de la terre. Non, il est ressuscité dans son corps.