L’­Her­mi­tage, Lau­sanne. Léon Spilliaert

Léon Spilliaert (1881-1946)
Ma­rine bleue (1922)
Ga­le­rie Se­ghers, Ostende

Jus­qu’au 29 mai 2023

Avec la mer du nord…
> Fon­da­tion de l’­Her­mi­tage, Lausanne

Au pre­mier se­mestre 2023, la Fon­da­tion de l’Hermitage consacre une grande ré­tros­pec­tive à l’un des ar­tistes les plus im­por­tants de la créa­tion belge du dé­but du XXe siècle : Léon Spilliaert (Os­tende 1881-Bruxelles 1946). Au­to­di­dacte, for­mé au contact de la lit­té­ra­ture de son temps et per­sua­dé de son des­tin d’artiste élu, Spilliaert est l’auteur d’une œuvre d’une pro­fonde ori­gi­na­li­té, bai­gnée d’interrogations mé­ta­phy­siques et de culture fla­mande, et réa­li­sée presque ex­clu­si­ve­ment sur pa­pier. Mé­lan­geant les tech­niques gra­phiques, l’Ostendais tisse des liens avec le sym­bo­lisme et l’expressionnisme contem­po­rains, et semble an­non­cer, dans ses pay­sages les plus ra­di­caux, sim­pli­fiés à l’extrême, l’abstraction géo­mé­trique et le minimalisme.