Zü­rich. Ni­ki de Saint Phalle. Mo­nu­men­ta­li­té et couleur

> Kuns­thaus Zürich

Ni­ki de Saint Phalle (1930 – 2002), l’une des plus grandes ar­tistes du 20e siècle, a ac­quis une no­to­rié­té mon­diale grâce à ses « Na­nas ». De ces sculp­tures émane une joie de vivre en ap­pa­rence in­sou­ciante qui a mar­qué l’image de l’artiste. Mais le tra­vail de Ni­ki de Saint Phalle va bien au-delà.

Son œuvre sur­prend par ses mul­tiples fa­cettes – ex­cen­trique, émo­tion­nelle, sombre et bru­tale, pleine d’humour, pro­fonde, et tou­jours sti­mu­lante. Le spectre ex­trê­me­ment large de son ac­ti­vi­té se ré­vèle dans la pein­ture et le des­sin, dans les as­sem­blages, les ac­tions et les sculp­tures grand for­mat, mais aus­si dans le théâtre, le ci­né­ma et l’architecture.