La tem­pé­ra­ture réelle au sol en­fin cartographiée

> CNRS

Pour la pre­mière fois, une équipe in­ter­na­tio­nale de re­cherche a réus­si à car­to­gra­phier de ma­nière glo­bale les tem­pé­ra­tures qui règnent dans les quinze pre­miers cen­ti­mètres du sol. Ain­si, la tem­pé­ra­ture de la zone su­per­fi­cielle du sol montre des écarts de l’ordre de 3°C, en moyenne, par rap­port à la tem­pé­ra­ture de l’air me­su­rée sous abri mé­téo, avec des écarts pou­vant at­teindre jusqu’à 10°C par en­droit et sui­vant les sai­sons. Ces écarts de tem­pé­ra­tures sont im­por­tants pour la com­pré­hen­sion de la dis­tri­bu­tion spa­tiale des or­ga­nismes vi­vants dans le sol et des pro­ces­sus bio­lo­giques as­so­ciés, comme la dé­gra­da­tion de la ma­tière or­ga­nique où le cou­plage des cycles du car­bone et de l’azote dans les sols. Ces ré­sul­tats ont été pu­bliés dans la re­vue Glo­bal Change Biology.