▷ A l’af­fiche du ci­né­ma. Ouistreham

> Ci­ne­man

Cette œuvre mi­li­tante et sèche per­met au spec­ta­teur de prendre conscience de la ter­rible condi­tion de ces agentes d’entretien : des ho­raires ma­ti­naux, un lieu de tra­vail peu re­lui­sant, une ac­ti­vi­té très phy­sique et des chefs in­trai­tables ; nous ne sommes pas loin d’une am­biance mi­li­taire. Du réel sans ar­ti­fices, sans ef­fets de manche, pla­quant une vé­ri­té, celle du tra­vail érein­tant de ces « in­vi­sibles ».
Sven Pa­paux