Kunst­mu­seum Ba­sel. Cu­no Amiet

Cu­no Amiet (1868-1961)
Gre­ti in ro­tem Kleid (1907)
Kuns­thaus Zürich

Pre­miers por­traits d’en­fants
> Kunst­mu­seum Basel

Amiet a exé­cu­té cer­tains de ses ta­bleaux d’enfants lorsqu’il était membre du groupe d’artistes ex­pres­sion­nistes « Die Brücke ». Ces œuvres té­moignent du rap­pro­che­ment de l’artiste suisse avec ses col­lègues al­le­mands au­tant que de son in­dé­pen­dance. L’attention por­tée par les ex­pres­sion­nistes à la pro­vo­ca­tion et au drame des re­la­tions hu­maines n’intéresse pas Amiet. Une autre di­ver­gence concerne son ate­lier com­pa­rable, à pre­mière vue seule­ment, à ceux de ses ca­ma­rades de « Die Brücke » qui s’apparentent plu­tôt à des lieux scé­niques. Amiet pri­vi­lé­gie sa pro­prié­té comme su­jet de ses ta­bleaux en re­pré­sen­tant sa mai­son, son jar­din fleu­ri et son ver­ger, ain­si que le pay­sage aux alen­tours du vil­lage ber­nois d’Oschwand.