Ghis­laine Sal­vail. Un mys­tère déroutant

Georges Rouault (1871-1957)
Tête du Christ (1937)
The Cle­ve­land Mu­seum of Art

Ghis­laine Sal­vail, bi­bliste
> In­ter­bible

Deuxième an­nonce de la Pas­sion : Mc 9, 30-37 

Di­manche der­nier on a ap­pris que Jé­sus, après avoir été re­con­nu comme Mes­sie par Dieu, avait confié pour la pre­mière fois à ses dis­ciples qu’il fal­lait que le fils de l’homme souffre, soit mis à mort pour en­fin res­sus­ci­ter le troi­sième jour (Mc 8, 30-31). Aujourd’hui c’est dans un cli­mat d’incompréhension de la part de ces mêmes dis­ciples que Marc si­tue la deuxième an­nonce de la Pas­sion et de la Ré­sur­rec­tion. Pour­tant ils au­raient dû sa­voir que des ad­ver­saires tra­quaient leur Maître. C’est pour ce­la d’ailleurs que ce der­nier avait choi­si de tra­ver­ser la Ga­li­lée in­co­gni­to car « il ne vou­lait pas qu’on le sache ». (Mc 9, 30)