Hausse des concen­tra­tions d’ammoniac dans l’atmosphère

Évo­lu­tion ré­gio­nale de l’ammoniac dans l’atmosphère (en %) entre 2008 et 2018 me­su­rée à par­tir des don­nées sa­tel­li­taires IA­SI. Les ré­gions pour les­quels la ten­dance cal­cu­lée n’est pas si­gni­fi­ca­tive ont été hachurées.

> Sciences et Avenir

L’ammoniac (NH3) est le plus mal connu des pol­luants car les me­sures in-si­tu sont dif­fi­ciles. Il pro­vient de l’usage des fer­ti­li­sants agri­coles, de l’intensification des pra­tiques d’élevages, et des feux de bio­masse. Comme c’est aus­si un pré­cur­seur de par­ti­cules et qu’il est pres­sen­ti comme vec­teur de trans­port de l’hydrogène dans le fu­tur, il y a une forte de­mande pour mettre au point un sui­vi sys­té­ma­tique et glo­bal de ce polluant.