▷ Érasme, l’eu­ro­péen : que nous dit-il ?

Marie Bar­ral-Baron, maître de confé­rences en his­toire moderne à l’U­ni­ver­si­té de France-Com­té, à Besan­çon
© France Culture, Concor­dance des temps

Quen­tin Met­sys (1456/1466–1530)
Érasme de Rot­ter­dam (1517)
Gale­rie natio­nale d’art ancien, Rome 


Qu’est-ce que cet homme, très illustre en son temps, peut encore avoir à nous dire aujourd’­hui ? Il déve­lop­pa, par des­sus tout, une réflexion durable sur les hor­reurs de la guerre et sur les moyens de pré­ser­ver la paix, cette paix tou­jours mena­cée, en son temps comme au nôtre.

Que peut-il nous dire quant à la cir­cu­la­tion, sur notre conti­nent, des idées et des écrits, des espé­rances et des angoisses, des géné­ro­si­tés et des haines ?