Christ trans­fi­gu­ré, montre-moi ton visage

Théo­phane Le Grec (1350 –1410)
Icône de la Trans­fi­gu­ra­tion (~1408)
Gale­rie Tré­tia­kov, Moscou


Christ,
quand tout au long de ma route,
en moi la peur et le doute s’ins­tallent,
montre-moi ton visage,
visage de l’homme issu tout droit de Dieu,
visage de lumière qui vit au sein de la lumière,
image du Dieu vivant.

Quand tout au long de ma vie,
en moi la tris­tesse et la lan­gueur se posent,
quand mes dési­rs s’é­garent, quand ma foi vacille,
fais-moi voir ton corps trans­fi­gu­ré,
corps bri­sé sur une croix,
corps de l’homme recréé entre les mains de Dieu,
image du Dieu vain­queur de la mort.

Quand tout au long de mes jours et de mes nuits,
en moi la croix pèse trop lourd,
quand je ne veux plus avan­cer, je ne peux plus avan­cer,
tourne mon regard vers toi, le Trans­fi­gu­ré,
convaincs-moi que mon des­tin, comme le tien
est de me retrou­ver au sein de la lumière ;
image, avec toi, du Dieu à jamais vivant.

Jean-Yves Gar­neau