Boris Cyrul­nik. Des âmes et des saisons

> Odile Jacob

« Notre culture a per­du la bous­sole, nous navi­guons à vue, bous­cu­lés par les évé­ne­ments, errant là où le vent nous porte. Il nous faut reprendre un cap, car nous venons de com­prendre que l’homme n’est pas au-des­sus de la nature, n’est pas supé­rieur aux ani­maux, il est dans la nature. La domi­na­tion, qui a été une adap­ta­tion pour sur­vivre, aujourd’hui ne pro­duit que du mal­heur.
Une étoile du ber­ger nous indique cepen­dant la nou­velle direc­tion, vers l’unité de la Terre et du monde vivant. »

Boris Cyrul­nik