Jacques Nei­rynck. La leçon des mutants


> Le Temps

Le virus Covid mute. Stu­pé­fac­tion par­mi les chefs. Bien qu’ils aient inves­ti des mil­liards pour fabri­quer une mul­ti­tude de vac­cins en un temps record, le virus s’y adapte, au lieu de res­pec­ter l’éminente digni­té des inves­tis­seurs, qui sont les véri­tables maîtres du monde. En fai­sant la nique au pou­voir, une muta­tion engen­drée au hasard par­mi beau­coup d’autres rend le mutant plus conta­gieux, moins sen­sible au vac­cin, voire car­ré­ment immu­ni­sé contre celui-ci. D’ailleurs, c’est ce qui se passe chaque année avec l’influenza, la grippe sai­son­nière, contre laquelle il faut revac­ci­ner chaque année. Cela n’a rien d’étonnant.