▷ Louis Broquet. Beau chevalier

Louis Broquet (1888-1954), Beau chevalier qui partez pour la guerre
Chœur des Armaillis de la Gruyère, dir. Michel Corpataux

Départ de la Première Croisade
Le Livre d’Eracles, XVe s.
BM de Boulogne-sur-Mer


Beau chevalier qui partez pour la guerre,
Qu’allez-vous faire
Si loin d’ici ?
Voyez-vous pas que la nuit est profonde,
Et que le monde
N’est que souci ?

Vous qui croyez qu’une amour délaissée
De la pensée
S’enfuit ainsi,
Hélas ! hélas ! chercheurs de renommée,
Votre fumée
S’envole aussi.

Beau chevalier qui partez pour la guerre,
Qu’allez-vous faire
Si loin de nous ?
J’en vais pleurer, moi qui me laissais dire
Que mon sourire
Était si doux.

Louis Charles Alfred de Musset (1810-1857), Chanson de Barberine


1952

Biographie
Louis Broquet (1888-1954)
Formation musicale à l’Abbaye de Saint-Maurice en Valais avec Auguste Sérieyx (théorie) et Armin Sidler (orgue), maître de chapelle de l’abbaye de 1918 à 1954. Compositeur essentiellement vocal et nourri de la pensée de César Franck et de Sérieyx, il laisse un catalogue de plus de 1230 numéros (messes, chœurs d’hommes, chœurs mixtes, musique de chambre, piano, orgue). On lui doit plusieurs œuvres de circonstance dont Terres Romandes (1937) sur un texte de Louis Poncet et la Cantate du Rhône (1953) sur un texte de Maurice Zermatten.
Dictionnaire historique de la Suisse