Gilles Kepel. Sortir du chaos


Les crises en Méditerranée et au Moyen-Orient
> Gallimard
> L’Histoire

L’horreur du «califat » de Daesh au Levant entre 2014 et 2017 et son terrorisme planétaire ont été une conséquence paradoxale des « printemps arabes » de 2011. Pourtant ceux-ci avaient été célébrés dans l’enthousiasme des slogans démocratiques universels et de la « révolution 2.0 ».

Comment s’est installé ce chaos, et peut-on en sortir pour de bon après l’élimination militaire de l’ « État islamique » ?