En fondant, les glaciers ne perdent pas que de l’eau


> Le Temps

Des chercheurs de l’EPFL vont sillonner les ruisseaux issus de plus de 200 glaciers à travers le monde pour récolter des micro-organismes. Ils espèrent ainsi comprendre comment la vie microbienne s’est adaptée à ces conditions extrêmes.