Archéologie. Le moissonneur et son manteau


> Interbible
Guy Couturier

Nous sommes en 1960, à quelques kilomètres au sud de Tel-Aviv, près de la côte méditerranéenne. Des archéologues découvrent une petite forteresse judéenne. Son histoire est brève: elle ne fut active qu’au cours du dernier tiers du VIIe siècle, au temps du roi Josias surtout. Parmi les débris, on recueille des fragments de céramique (ostraca) utilisés comme matériau d’écriture. On réunit six de ces fragments et on se trouve devant la protestation pathétique d’un pauvre moissonneur !