Jean-Michel Maldamé. Monothéisme et violence

Monothéisme et violence


> Cerf

Qui pourrait soutenir que les religions sont sources de paix face aux récents actes terroristes et à la folie du Djihad ? Laissant aux autres monothéismes abrahamiques le soin d’aborder l’étude de leurs responsabilités, Jean-Michel Maldamé interroge, dans l’expérience chrétienne, le lien entre violence et religion.

Dominicain et membre de l’Académie pontificale des sciences, Jean-Michel Maldamé a été doyen de la faculté de philosophie de l’Institut catholique de Toulouse et Professeur de théologie. Il a notamment écrit sur la question du mal : Le Scandale du mal, une question posée à Dieu (2001); Le Péché originel : foi chrétienne, mythe et métaphysique (2008).