Marion Muller-Colard, Le plein silence


> Ed. Labor et Fides

Dans ce texte éminemment intime et poétique, Marion Muller-Colard nous narre, avec une plume tour à tour espiègle et poignante, sa retraite de huit jours dans un centre jésuite, au pied de la Chartreuse. C’est alors l’expérience du jeûne, du silence, un retour sur soi, et surtout : la confrontation avec Dieu. Ce Dieu que l’auteur, enfant, concevait comme un « gros œil noir », elle le découvre maître d’art martial, enseignant l’humilité sans jamais humilier. Au bout de huit jours de combat spirituel et physique, Marion Muller-Colard retrouve le cœur de sa foi, empreint de relâchement, et de gratitude.