Odon Vallet, La foi demeure… malgré tout


Entretiens avec Marc Leboucher
> Ed. Salvator

L’Église se meurt, l’Église est morte. Comme Jérémie à Babylone, l’opinion dramatise, schématise et ne voit que des cheveux blancs sur les prie-Dieu lorsqu’elle évoque l’avenir des religions chrétiennes. Les prophètes de malheur s’appuient sur la réalité statistique et les chiffres de la pratique sont mauvais en France comme en Europe. Mais on oublie qu’ils ne sont pas bons ailleurs et que même les catholiques africains commencent à manquer de prêtres comme nos diocèses ruraux.