▷ Doctrine économique de l’Église


© France Culture

  • Gaël Giraud
    Théologien, membre de la Compagnie de Jésus et économiste en chef de l’Agence Française de Développement
  • Jérôme Vignon
    Président de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale

De l’encyclique Rerum novarum du Pape Léon XIII (1891) à celle de François – encyclique Laudato Si – en passant par la théologie de la libération inventée par l’aumônier des étudiants péruviens, Gustavo Guttierez; retour sur les positionnements économiques de l’Église catholique au cours du XXème.

Aux prises avec la réalité de leur temps, les institutions religieuses sont couramment amenées à s’interroger sur le système politique et économique, et les doctrines qui le soutiennent.

C’est notamment le cas de l’Église catholique qui, au gré de l’histoire, a livré – par l’intermédiaire d’encycliques demeurées célèbres – ses réflexions sur le libéralisme, le communisme ou sur les excès du capitalisme. Des prises de positions dont on peut interroger la traduction pratique, tant elle relève, chez les fidèles catholiques, du mystère individuel de la foi.