Franz Füeg. Pius­kirche, Meg­gen /​Lucerne

Franz Füeg (*1921)
Pius­kirche, Meg­gen /​LU (1964-1966)


D’un géniale sim­pli­ci­té, le prin­cipe de la lan­terne retour­née appli­qué par Franz Füeg à Meg­gen, met magni­fi­que­ment en valeur la poé­sie du marbre. Avec ses rem­plis­sages en plaques de trois cen­ti­mètres d’épaisseur, l’ossature métal­lique repré­sente l’antithèse du cou­rant sculp­tu­ral qu’avait sus­ci­té, en 1955, la cha­pelle Notre-Dame-du-Haut de Le Cor­bu­sier à Ronchamp.

L’atmosphère de digni­té sai­sit toute per­sonne péné­trant dans la nef dénuée de sup­ports. La façade laissent fil­trer une lumière du jour dorée. La vei­nure de la pierre semble des­si­ner une sorte de dra­pe­rie sur les quatre murs exté­rieurs, enca­drée et sup­por­tée par la force struc­tu­rante des motifs répé­ti­tifs de l’ossature en acier.

> modulart.ch