▷ Charles Aznavour (*1924). Les faux


Entre de faux tableaux
Des meubles de copie
Je vis dans un château
Ignoré des Beaux-arts
Tous mes meubles sont faux
Comme mes armoiries
Et jusqu’à mes pur-sang
Qui ne sont que bâtards

Fausse ma particule
Fausses mes collections
Qui dans le vestibule
Forcent l’admiration
Mes bijoux sont factices
Ainsi que mes aïeux
Il n’y a que mes varices
Qui drainent du sang-bleu

Entre mes faux amis
Snobs et sans consistance
Mon orgueil s’abandonne
A leurs faux sentiments
Et traînant mon ennui
Dans une fausse ambiance
Je ne trompe personne
Et pas même le temps

Faux, mes trophées de chasse
Et faux le protocole
De ce valet sans classe
Qui arbore un faux col
Fausses mes confidences
Mes actions, mes projets
Et jusqu’à ma pitance
Faites de faux-filet

Une femme bizarre
De la vieille Russie
Sur des chaises d’un Louis
Qui n’a jamais eu cour
Vient me parler du Tsar
Qui la trouvait jolie
Moi je sais que Lili
Est née dans le faubourg

Faux l’âge qu’elle avoue
Faux son accent curieux
Faux l’amour qu’elle me voue
Faux ses longs cils soyeux
Et fausse sa poitrine
Et faux mes sentiments
Quand je mord la mutine
Avec de fausses dents