Georges de La Tour. Jo­seph charpentier

Georges de La Tour (1593-1615)
Saint Jo­seph char­pen­tier (~1642)
Mu­sée du Louvre, Paris 


Un ta­bleau plus grave qu’il n’y pa­raît
> Sé­bas­tien Moi­san

Cha­cun des per­son­nages semble plon­gé dans ses pen­sées, l’enfant re­garde droit de­vant lui et Jo­seph a l’air in­quiet. La poutre qui est en train d’être tra­vaillée est une pré­fi­gu­ra­tion de la croix qui va ser­vir à la cru­ci­fixion de Jésus.

Le ta­bleau évoque donc la fu­ture mort de Jé­sus, pour­tant re­pré­sen­té si jeune. Jo­seph semble dé­jà sa­voir ce qui at­tend Jé­sus, c’est ce qui donne une telle gra­vi­té à la scène.