▷ Paul Ricoeur. La phénoménologie


© France Culture
18.12.1057

En 1957, sept ans après la parution de sa traduction française du livre fondateur de Husserl, les Idées directrices pour une phénoménologie, le philosophe Paul Ricoeur exposait dans une émission radiodiffusée comment la pensée de ce philosophe allemand avait marqué une rupture dans l’histoire de la philosophie.

Après avoir tiré du côté d’un réalisme des objets, puis du côté d’un idéalisme de la conscience, la phénoménologie husserlienne, recherchant dans la perception la forme la plus primitive des contenus de conscience, mettait en lumière ce paradoxe fécond : « Il n’y a de monde que pour une conscience, et pourtant la conscience n’est pas créatrice, et pourtant : je suis au monde. »