▷ Jean-Jacques Rousseau (1712-1778)

> Deux discours fondateurs    © France Culture
Céline Spector, professeur de philosophie à la Sorbonne, spécialiste des penseurs du XVIIIe siècle.

Discours sur les sciences et les arts
Discours sur l’origine et les fondements des inégalités parmi les hommes


> La Nouvelle Héloïse    © France Culture
Martin Rueff, normalien, maître de conférences à l’Unité de Formation et de Recherche (UFR) « Lettres, arts et cinéma » de l’Université Paris VII – Diderot, professeur à l’université de Bologne. Il est depuis 2010 professeur à l’Université de Genève.

« Le cœur ne se nourrit point dans le tumulte du monde. »


> Les Confessions    © France Culture
Alain Grosrichard, professeur honoraire de littérature à l’Université de Genève, co-responsable du Groupe d’études du XVIIIe siècle, Président de la Société Jean-Jacques Rousseau, Genève.

« Je veux montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de la nature. Voilà ce que j’ai fait, ce que j’ai pensé, ce que je fus. J’ai dit le bien et le mal avec la même franchise. Je me suis montré tel que je fus; méprisable et vil quand je l’ai été, bon, généreux, sublime, quand je l’ai été : j’ai dévoilé mon intérieur tel que tu l’as vu toi-même. »
Qu’est-ce qui peut pousser un homme et un philosophe à écrire ses confessions, et à qui les adresse-t-il ?


> Les Rêveries du promeneur solitaire    © France Culture
Jean-François Perrin, professeur émérite de littérature française à l’Université de Grenoble-Alpes.

« Me voici donc seul sur la terre, n’ayant plus de frère de prochain d’ami de société que moi-même. » Qu’a fait Rousseau pour en arriver là ?