La grande tentation

Père, ne nous laisse pas succomber
aux tentations communes :
celles de ton peuple jadis dans le désert;
celles de Jésus, après ses quarante jours de jeûne;
celles que nous connaissons à notre tour,
quand nous piègent l’argent, le prestige et le pouvoir.

Mais surtout garde-nous
de la grande tentation de notre époque :
celle de ne poser plus guère la question de Dieu,
ce grand silence autour du Christ et de son Évangile
et de son mystère pascal.

Éloigne de nous aussi
la tentation de l’heure ténébreuse,
où l’on appelle bien ce qui est mal,
et mal ce qui est bien :
cette heure de l’assoupissement,
où même les veilleurs s’endorment.

Garde-nous, Père, de la tentation suprême,
celle de l’homme qui s’est tellement grandi
qu’il ne reste plus de place pour Toi en ce monde.

Anonyme


La tentation de Jésus au désert [7]
Trois scènes [5, 6 et 7]
Vitrail de Notre-Dame de la Belle Verrière
> Cathédrale de Chartres