Quarante jours


Quarante jours
pour faire le tri,
pour se délester de ce qui est inutile
comme lorsqu’il faut traverser un désert.

Quarante jours
pour ne plus se contenter
du juste comme il faut,
pour sortir du strict minimum.

Quarante jours
pour éduquer le cœur et aimer,
apprendre à aimer, d’une façon neuve,
à la manière des premiers jours,
pour éduquer l’esprit,
l’arracher à ses obsessions, à ses idées reçues,
et l’ouvrir à la nouveauté,
pour éduquer le regard à dépasser
l’usure à travers l’écran
des masques et des apparences.

Quarante jours
pour marcher à un autre rythme,
pour changer de style, pour faire le ménage,
pour se purifier.

Quarante jours
pour regarder les autres, pour regarder Dieu,
pour écouter la Parole du Christ et la laisser faire
son œuvre de redressement au secret de nos désirs.

Quarante jours pour être transfiguré.
Quarante jours pour grandir avec l’Évangile.
Quarante jours pour apprendre à vivre.

Anonyme