Je te prie, Marie

Vierge à l’Enfant
Sedes Sapientiae, XIIIe s.
Ombrie

Il est midi, Mère !
Je viens te rencontrer.
Je ne sais pas toujours prier
mais, je suis là, à te regarder.

Tu es la Mère des va-nu-pieds,
de ces enfants abandonnés.
Notre-Dame de nos errances,
Notre-Dame de l’Espérance,
tu es là, dans notre quotidien,
dans ces tâches monotones
qu’il nous faut accomplir chaque jour,
ces mille choses qui nous attendent
sans parfois en trouver le sens.

Tu es là, dans nos heures de souffrances,
quand la nuit se fait longue et l’absence pesante;
quand le cœur se fait lourd
d’attente, de soucis, d’avenir incertain;
quand la peur nous terrasse,
toi, Marie, au pied de nos croix,
tu es là près de nous.
Et ton oui devient nôtre,
notre quotidien trouve sens
et prend sa source en lui,
Christ, Ressuscité !