▷ Sub tuum praesidium. Grégorien

Chœur des moines de l’Abbaye de Ligugé

Piero della Francesca (~1412-1492)
Polyptyque de la Miséricorde, détail (1444-1465)
Museo Civico, Sansepolcro

Sub tuum praesidium confugimus,
sancta Dei Genitrix :
nostras deprecationes ne despicias in necessitatibus,
sed a periculis cunctis libera nos semper,
Virgo gloriosa et benedicta.

Sous ta protection nous cherchons refuge,
Sainte Mère de Dieu.
Ne refuse pas nos prières dans nos besoins,
mais sauve-nous de tout danger,
Vierge glorieuse et bénie.


Sub tuum praesidium, texte grec
Papyrus (250)

Texte grec
Ὑπὸ
 τὴν σὴν εὐσπλαγχνίαν,
καταφεύγομενΘεοτόκε.
Τὰς ἡμῶν ἱκεσίας,
μὴ παρίδῃς ἐν περιστάσει,
ἀλλ᾽ ἐκ κινδύνων λύτρωσαι ἡμᾶς,
μόνη Ἁγνήμόνη εὐλογημένη.

L’hymne Sub Tuum praesidium a été retrouvé sur un papyrus datant de 250 après JC, ce qui signifie qu’il était déjà utilisé dans la liturgie de l’époque, en particulier dans la liturgie de Noël de l’Église Copte. Cela signifie également que cet hymne à la « Theotokos » (« Celle qui génère Dieu » ou « Mère de Dieu ») précède la proclamation officielle de Marie comme Mère de Dieu, qui a eu lieu lors du Concile d’Éphèse de 431.