Un trésor dans des vases d’argile

Vitrail du potier, XIIIe s.
Cathédrale de Bourges

Vase d’argile, mon frère torturé,
sans valeur pour ceux qui te persécutent
ton cri résonne et s’amplifie,
tu nous offres ton trésor
de force dans la résistance,
d’énergie quand, pressé de toute part,
tu ressurgis de ton écrasement.

Vase d’argile, mon frère défenseur des droits humains
pourchassé, tu ne perds pas courage.
Tu puises dans ton trésor intérieur
l’obstination de ta recherche de justice.

Vase d’argile, mon frère tortionnaire
tu rugis de haine
Dans l’impasse où tu es,
terrassé par le mal,
sache qu’il y a toujours une issue
pour ressurgir à la vérité.

Vases d’argile, mes frères et sœurs en humanité
conscients de nos fragilités
forts de nos faiblesses
attachés à nos egos qu’érodent
souffrance, échec et déception,
laissons mijoter au cœur de notre être
ce trésor de communion, de compassion,
de confiance et d’espérance.

Le Christ ressuscité
avance en chacun de nous
dans nos blessures et nos fêlures
passant à travers le mort
pour remettre debout la Vie.

Marie-Thérèse Bouchardy