Sagesse de Dieu et sagesse du monde


La sagesse de ce monde consiste
à dissimuler le cœur sous des artifices,
à voiler la pensée par des paroles,
à montrer comme vrai ce qui est faux,
à prouver la fausseté de ce qui est vrai.

Au contraire, la sagesse des justes consiste
à ne rien inventer pour se faire valoir,
à livrer sa pensée dans ses paroles,
à aimer la vérité comme elle est,
à fuir la fausseté,
à faire le bien gratuitement,
à préférer supporter le mal plutôt que de le faire;
à ne jamais chercher à se venger d’une offense,
à considérer comme un bénéfice
l’insulte qu’on reçoit pour vérité.

Mais c’est précisément cette simplicité des justes
qui est tournée en dérision,
car les sages de ce monde croient
que la pureté est une sottise.
Tout se qui se fait avec intégrité,
ils le considèrent évidemment comme absurde,
Tout ce que la Vérité approuve dans la conduite des hommes
apparaît une sottise à la sagesse charnelle.

Saint Grégoire le Grand