Prière de la vie quotidienne


Dieu tout-puissant,
écarte de moi toute préoccupation de vanité,
tout désir d’être loué,
tout sentiment d’envie, de gourmandise,
de paresse, de luxure,
tout mouvement de colère,
tout appétit de vengeance,
tout penchant à souhaiter du mal à autrui
ou à m’en réjouir,
tout plaisir à provoquer la colère,
toute satisfaction que je pourrais éprouver
à admonester qui que ce soit
dans son affliction et son malheur.

Rends-moi, Seigneur bon,
humble et effacé, calme et paisible,
charitable et bienveillant, tendre et compatissant.
Qu’il y ait dans toutes mes actions,
dans toutes mes paroles
et dans toutes mes pensées,
un goût de ton Esprit saint et béni.

Accorde-moi, Seigneur bon, une foi pleine,
une ferme espérance
et une charité fervente;
un amour pour toi, Seigneur bon,
qui dépasse incomparablement
mon amour pour moi-même;
aide-moi à n’aimer rien contre ton gré,
mais toutes choses en fonction de toi.

Chasse de moi, Seigneur bon,
cette tiédeur que j’éprouve dans la méditation,
et mon manque de goût à te prier.
Accorde-moi d’être rempli de chaleur,
joyeux et vibrant, lorsque je pense à toi.
Fais-moi la grâce
de désirer tes sacrements avec ardeur,
et de prendre joie à ta présence
dans le Saint Sacrement de l’autel.
Seigneur bon, fais de nous tous, chaque jour,
des membres vivants de ton Corps mystique,
ton Église.

Thomas More


Cette prière de Thomas More a été composée entre sa condamnation, le 1er juillet 1535, et son exécution à la Tour de Londres le 6 juillet 1535.