La joie d’être croyant


Qu’il m’est bon de vivre avec toi, Seigneur !
Qu’il m’est aisé de croire en toi !
Quand mon esprit faiblit et cesse de comprendre,
quand les hommes les plus intelligents
ne voient pas au-delà de la fin du jour
et ignorent ce qu’ils doivent faire le lendemain,
toi, tu m’envoies la claire certitude
de ton existence et du soin que tu prends
pour que toutes les portes du bien
ne soient pas fermées.
Arrivé sur la crête de la gloire terrestre,
je me retourne avec étonnement
sur le chemin parcouru
que jamais je n’aurais découvert tout seul,
un surprenant chemin qui m’a mené
à travers le manque d’espoir vers ce lieu
d’où j’ai pu renvoyer à l’humanité le reflet de tes rayons.
Et tu continueras à me laisser les refléter
dans la mesure où cela est nécessaire.
Et si je n’en ai pas le temps,
c’est que tu en chargeras d’autres de le faire.

Alexandre Soljenitsyne