Console, enseigne, éclaire

Toi notre seul, notre unique Dieu,
puissant dans ta bonté,
saint et admirable
dans toutes tes entreprises,
nous venons une fois encore à toi
en n’ayant rien d’autre à te demander
que le désir de vivre
de ta grande miséricorde.

Nous te rendons grâces
de ce que tu nous invites
et nous exhortes
à y attacher de l’importance.

Tu ne nous oublies pas :
donne-nous de ne pas t’oublier !
Tu ne te lasses pas :
empêche-nous de nous assoupir !
Tu choisis et tu veux pour chacun de nous
ce qui est juste et salutaire.

Nous déposons devant toi les soucis,
les questions et les détresses de l’humanité.
Souviens-toi de tous ceux qui ont des difficultés !
Souviens-toi des membres de notre famille
au près ou au loin !

Console et réconforte
tous les malades du corps et de l’âme,
tous les nécessiteux et particulièrement
ceux qui sont privés d’amis
et de secours humains !

Viens en aide aux réfugiés, aux exilés,
et à tous ceux qui, dans le monde,
souffrent injustement !

Enseigne ceux qui ont à enseigner
et dirige ceux qui sont appelés à gouverner !

Suscite dans toutes les Églises,
de joyeux et courageux témoins
de ton Évangile !

Accompagne et éclaire les missionnaires
ainsi que les jeunes Églises qu’ils doivent servir !

Donne à tous ceux qui espèrent en toi
d’agir pendant qu’il est temps
et récompense les efforts sincères
de ceux qui ne te connaissent pas,
ou pas encore, ou pas bien !

Tu exauces ceux qui ont le cœur droit :
redresse notre cœur,
afin de pouvoir nous exaucer !

Tu étais Dieu de toute éternité,
tu l’es et tu le seras.
Nous sommes joyeux de pouvoir bâtir sur toi
et de mettre en toi notre confiance.

Karl Barth


Jésus enseigne (1212-1225)
Vitrail des Apôtres
Choeur de la cathédrale de Chartres