St Cy­prien de Car­thage. La vo­lon­té de Dieu


La vo­lon­té de Dieu
c’est ce que le Christ a fait et en­sei­gné :
L’humilité dans la conduite,
la fer­me­té dans la foi,
la re­te­nue dans les pa­roles,
la jus­tice dans les ac­tions,
la mi­sé­ri­corde dans les œuvres,
la rec­ti­tude dans les mœurs.

Être in­ca­pable de faire le mal,
le to­lé­rer quand il nous touche,
gar­der la paix avec les frères.

Ché­rir le Sei­gneur de tout son cœur,
ai­mer en lui le Père,
craindre Dieu.

Ne rien pré­fé­rer au Christ,
lui-même n’a rien pré­fé­ré à nous.

S’attacher in­ébran­la­ble­ment à son amour,
se te­nir à sa croix avec force et confiance.

Dans la lutte pour son nom et son hon­neur,
té­moi­gner avec constance de sa foi.

Mon­trer, sous la tor­ture,
cette confiance qui sou­tient notre com­bat.
Dans la mort,
cette per­sé­vé­rance qui nous ob­tient la victoire.

C’est ce­la, vou­loir être hé­ri­tier avec le Christ.
C’est ce­la, obéir au com­man­de­ment de Dieu.
C’est ce­la ac­com­plir la vo­lon­té du Père.

Saint Cy­prien de Car­thage (~ 200-258), Com­men­taire du Notre Père
Bio­gra­phie