Ni­co­las de Cues. De la docte Ignorance

École de Co­logne (1300 -1550)
Trip­tyque, Ni­co­las de Cues, dé­tail (1460-​1485)
Stifts­ka­pelle Bernkastel-​Kues /​D


De même que cet œil de chair,
voyant toutes choses à tra­vers une vitre rouge,
juge que tout ce qu’il voit est rouge,
ou si c’est à tra­vers une vitre verte,
que tout est vert,
de même l’œil de l’esprit,
voi­lé par la ré­duc­tion et la pas­sion,
te juge Sei­gneur,
toi qui es ob­jet de l’esprit,
se­lon la na­ture de la ré­duc­tion et de la passion. 

Ni­co­las de Cues (1401-​1464), De Ico­na, 6
Le Ta­bleau ou La Vi­sion de Dieu


L’intelligence hu­maine,
qui n’est pas la vé­ri­té,
est à la vé­ri­té
ce que le po­ly­gone
est au cercle :
plus grand se­ra le nombre
des angles du po­ly­gone ins­crit,
plus il se­ra sem­blable au cercle,
mais ja­mais on ne le fait égal au cercle.

Ni­co­las de Cues, De la docte Igno­rance, I, 3
> Bio­gra­phie


École de Co­logne (1300 -1550)
Trip­tyque (1460-​1485)
Stifts­ka­pelle Bernkastel-​Kues /​D