Thomas Merton. Unité des chrétiens


Pierre et Paul (~1170)
Monastère Vatopedi, Mont Athos

Si j’unis en moi la pensée et la piété des chrétiens d’Orient et d’Occident, des Pères grecs et latins, des mystiques russes et espagnols, je prépare dans mon âme la réunion des chrétiens séparés. De cette unité secrète et muette peut finalement sortir une unité visible et manifeste de tous les frères divisés.

Si nous voulons réunir ce qui est divisé, ce n’est pas en imposant l’une des parties divisées à l’autre, ou par absorption de l’une par l’autre que nous réussirons. L’union que nous obtiendrons ne serait pas chrétienne : elle serait politique et condamnée à d’autres conflits.

Nous devons englober en nous tous les mondes séparés et les transcender dans le Christ.

Thomas Merton


Biographie
Thomas Merton (en religion Père Louis), né le 31 janvier 1915 à Prades (Pyrénées-Orientales) et mort (accidentellement) le 10 décembre 1968 à Bangkok. Converti au catholicisme en 1938 il devient moine trappiste à l’abbaye de Gethsemani (Kentucky) peu après. Il est connu comme écrivain spirituel, poète et militant social. Sur la fin de sa vie il s’intéressait au dialogue religieux inter-monastique.