▷ Famille Chèvre, Mettembert. Histoire

Conférence donnée à l’école de Mettembert
Vendredi 22 mars 1968

> André Chèvre, biographie


> Arbre généalogique  PDF   JPG

Jehan Chievre de Mettemberg, signalé dans un acte notarié comme témoin à Delémont le 4 juin 1483 (Archives de l’Ancien Évéché de Bâle (AAEB), cote B237/38)
• De 1464 à 1548, Jehan Chievre [lui et en partie son successeur], avec simple mention « Mettemberg », paie la taille (AAEB, Baillage de Delémont, Comptes et recettes II 1448/517, I 1458/1473)
• En l’an de grâce 1504, Jehan Chievre reçoit en fief héréditaire la courtine de Mettemberg du Prince-Évêque de Bâle, Christophe d’Uttenheim (élu le 1er décembre 1502 ad 1527).

Quelques documents
Bibliothèque cantonale du Jura, Porrentruy, Fonds Germain-Fidèle, Léon et André Chèvre

Sentence liquidant un procès entre les fiéteurs de la courtine de Mettemberg (4 janvier 1581)

Traduction
Nous Max HÜTTE CHASTELLAIN DE DELÉMONT et Germain du Noyer son lieutenant faisons savoir à tous que par devant nous sont personnellement comparus la plupart du communaux de Mettemberg acteurs d’une part et les enfants de feu Claude Chievre du dit lieu d’autre part …

[Querelle au sujet d’une fontaine]


En l’an de grâce 1562, Jean-Pierre de Mettemberg reçoit en fief héréditaire la courtine de Mettemberg de Melchior de Lichtenfels Prince-Évêque de Bâle de 1554 à 1575.
Note de l’Abbé André Chèvre


Beat Albrecht de Ramstein, Prince-Évêque de Bâle de 1646 à 1651, Lettre de fief, Bail emphytéotique perpétuel et héréditaire à l’intention de Christen Chievre (1648)

Mention de Christen Chievre (début de la 2ème ligne)

Traduction
Nous Beat Albrecht [de Ramstein], par la grâce de Dieu évêque élu de Bâle, faisons savoir et connaître par la présente que NOUS, par une faveur particulière et sur la très humble supplication à nous faite, avons gracieusement loué notre métairie de Mettemberg, avec tout sont contenu et ses dépendances, en fief héréditaire à notre bien-aimé et fidèle Christen Chievre de Mettemberg, pour lui comme porteur de …


Lettre de fief (1772) de Simon Nicolas de Monjoie, Prince-Évêque de Bâle de 1762 à 1775, à l’intention de Pierre Chèvre (5ème ligne, document ci-dessous)

Mention de Pierre, fils de feu Christe Chèvre (début de la 5ème ligne)

Dernière lettre de fief : le 7 septembre 1785

© Philippe Chèvre 2017