▷ Louis Bro­quet. Ô Ma­rie, Reine des cieux

Louis Bro­quet (1888-1954), Ô Ma­rie, Reine des cieux
En­semble vo­cal No­van­ti­qua, dir. Ber­nard Héritier 

Léo­nard de Vin­ci (1452-1519)
La Vierge et l’En­fant, dé­tail (~1500)
Na­tio­nal Gal­le­ry, Londres

Ô Ma­rie, ô Reine des cieux,
dai­gnez sur nous je­tez les yeux !
Agréez nos chants et nos vœux !
Nous in­vo­quons votre puis­sance,
Mère de Dieu, notre es­pé­rance.
Ô Ma­rie, ô Reine des cieux,
sur vos en­fants je­tez les yeux ! 

Ob­te­nez de notre Sau­veur
qu’il soit le maître de nos cœurs.
Que tou­jours il en soit vain­queur !
Que la sa­gesse et l’in­no­cence
règnent en nous par sa pré­sence !
Ô Ma­rie, ô Reine des cieux,
sur vos en­fants je­tez les yeux !

Faites qu’en mar­chant sur vos pas
au mo­ment de notre tré­pas
nous soyons re­çu dans vos bras.
Ren­dez-nous Jé­sus fa­vo­rable
à ce pas­sage re­dou­table.
Ô Ma­rie, ô Reine des cieux,
sur vos en­fants je­tez les yeux !

Louis Bro­quet (1952)

Bio­gra­phie
Louis Bro­quet (1888-1954)
For­ma­tion mu­si­cale à l’Ab­baye de Saint-Mau­rice en Va­lais avec Au­guste Sé­rieyx (théo­rie) et Ar­min Sid­ler (orgue), maître de cha­pelle de l’ab­baye de 1918 à 1954. Com­po­si­teur es­sen­tiel­le­ment vo­cal et nour­ri de la pen­sée de Cé­sar Franck et d’Au­guste Sé­rieyx, il laisse un ca­ta­logue de plus de 1230 nu­mé­ros (messes, chœurs d’­hommes, chœurs mixtes, mu­sique de chambre, pia­no, orgue). On lui doit plu­sieurs œuvres de cir­cons­tance dont Terres Ro­mandes (1937) sur un texte de Louis Pon­cet et la Can­tate du Rhône (1953) sur un texte de Mau­rice Zer­mat­ten.
Dic­tion­naire his­to­rique de la Suisse